FUNIFLAINE

Déclaration de Christian MONTEIL président du conseil départemental de Haute Savoie du 1er Avril 2019

Suivez ce lien : https://www.ledauphine.com/haute-savoie/2019/04/02/funiflaine-entre-dans-une-phase-concrete-la-remontee-mecanique-doit-relier-la-vallee-de-l-arve-a-la-station-de-flaine

 

 

Résultats de la concertation organisée par le Département de Haute Savoie sur le projet Funiflaine.

Ces résultats sont disponibles en suivant le lien suivant  (fichier PDF de 4 pages)   fhttp://aracheslafrasse.fr/pdf/synthesefuniflaine.pdf 

Contribution de FNE Haute-Savoie (EX FRAPNA 74) à la concertation sur le Funiflaine,  Vendredi 08 mars 2019

Lors de la relance du dossier du Funiflaine, France Nature Environnement Haute-Savoie était convaincue qu’elle allait pouvoir exprimer un avis clairement favorable à un projet tout à la fois au service de l’économie touristique, répondant aux besoins de mobilité quotidienne des habitants entre le bas de la Vallée de l’Arve et les villages qui la surplombent et offrant une alternative vertueuse sur le plan environnemental aux conditions actuelles de circulation par la route. L’examen attentif du dossier soumis à concertation nous conduit pourtant aujourd’hui à émettre un avis beaucoup plus nuancé sur un projet qui en l’état actuel suscite de notre part déception, réserve et inquiétude.

Une déception : la logique de multimodalité et d’évitement de l’usage de la voiture particulière n’est pas menée à son terme.

En effet, la connexion avec le Léman Express ne sera pas directement assurée, du fait de la rupture de charge entre la gare SNCF de Magland et la gare de départ du Funiflaine située à Bellegarde. Un retour sur l’histoire du projet montre pourtant que la préoccupation de la connexion avait bien été initialement prise en compte. Pour mémoire, le projet de funiculaire de 1990 pour assurer la liaison Magland-Flaine faisait état de la réalisation d’une gare TGV spécifique au droit de la station de départ de l’équipement projeté située à proximité de Bellegarde. Le premier projet de Funiflaine lié à la candidature d’Annecy à l’organisation des Jeux Olympiques d’hiver reprenait la même idée en envisageant un départ dans l’immédiate proximité de la gare de Magland. Et ce n’est qu’à partir de 2013 que les études conduites en sont venues à éloigner les deux gares.

FNE Haute-Savoie regrette l’abandon de toute solution de superposition des deux gares, telle qu’on la voit pratiquer dans d’autres pays alpins, qui aurait pu rendre ce projet tout à fait exemplaire, voire même modélisant pour d’autres projets d’ascenseurs valléens à réaliser dans la région ou sur le territoire national. Elle craint que la rupture de charge ne constitue un prétexte à l’utilisation de la voiture individuelle et en vienne à encourager un accès en véhicule particulier à la gare de départ du Funiflaine, ce qui constituerait une véritable occasion manquée dans le contexte de mise en oeuvre du PPA2 de la Vallée de l’Arve.

Une réserve : un choix de tracé qui semble ne plus pouvoir se discuter et qui affaiblit la dimension transport en commun du projet.

Le tracé arrêté n’assure pas la desserte des espaces accueillant le plus de population. Nous regrettons que l’hypothèse d’une gare intermédiaire aux Carroz ait été abandonnée avant même l’ouverture de la concertation. Nous comprenons difficilement qu’un projet de transport public ait ainsi exclu la possibilité de donner aux habitants des Carroz ou d’Arâches la possibilité d’utiliser ce moyen de transport collectif pour descendre dans la vallée ou se rendre à Flaine. De la même manière, nous nous interrogeons sur le choix de localisation de la gare d’arrivée qui nous paraît avoir été déterminé par une priorité absolue donnée au transport des skieurs.

Une grave inquiétude : une perspective de mise en œuvre qui dans le contexte d’absence de SCoT opérationnel pourrait entraîner l’émergence de nouveaux projets immobiliers et une accentuation du mouvement d’artificialisation des terres.

Le parti de créer une gare intermédiaire au Col de Pierre Carrée nous interpelle également. Les arguments avancés d’un accès donné aux habitants du hameau de Flaine ou de desserte du poste de montagne du 27e BCA nous semblent assez secondaires. En revanche, nous sommes préoccupés par l’objectif énoncé de créer une nouvelle entrée pour le domaine skiable du Grand Massif qui pourrait déboucher sur une opération immobilière de grande ampleur. Nous sommes résolument hostiles à l’idée de construire 47000 M2 sur la crête de l’Arbaron et nous plaidons pour que l’espace du Col de Pierre Carrée reste dédié à la pratique des activités nordiques et de promenade l’hiver et de golf durant la saison estivale. Nous considérons que la création de la gare intermédiaire sur l’emprise du golf ne doit servir sous aucun prétexte à justifier le projet de création du golf des Carroz pour lequel nous avons émis un avis clairement défavorable.
En l’absence de SCoT opérationnel, nous nous opposerons à tout nouveau projet d’UTN, sachant que la commune a déjà bénéficié d’une UTN en 2003 (modifiée en 2008) et que les possibilités de réhabilitation de l’existant sont probablement loin d’avoir été épuisées.

En conclusion, FNE Haute-Savoie reçoit le dossier actuel du Funiflaine avec réserve et regrette qu’il ait été vidé en partie de ce qui en faisait un grand projet d’intérêt collectif. Par ailleurs, notre fédération sera extrêmement attentive à ce que sa réalisation ne débouche pas sur de nouvelles opérations immobilières qui, en l’absence de SCoT, pourraient entraîner une consommation de foncier tout à fait excessive.

DOCUMENT (PDF) OFFICIEL DE PRÉSENTATION DU PROJET

A télécharger.  Ce document contient plus d’informations que e site internet funiflaine.fr, en particulier pour la gare de départ de Magland.   http://arecal.fr/wp-content/uploads/2019/02/FUNIFLAINE-DOC-CONCERTATION.pdf

CR REUNION FUNIFLAINE

Le 8 Janvier 2019 à l’Auditorium de Flaine

Etaient présents à la tribune :

Christian MONTEIL                                                                                                    Président du conseil départemental de Haute Savoie                            Président du syndicat mixte FUNIFLAINE

Martial SADDIER                                                                                                         Conseiller régional AUVERGNE RHONE ALPES

M CHARPENTIER                                                                                               Représentant du préfet et sous-préfet

Marc IOCHUM                                                                                                                       Maire d’Araches La Frasse

Fernande AUVERNAY                                                                                                           1ere adjointe du maire de Magland, René POUCHOT, souffrant.

OBJECTIFS

Toutes les interventions se sont fondées sur le fait que FUNIFLAINE doit être considéré comme un “investissement structurant” permettant de répondre à de multiples objectifs :

  • limitation de la circulation automobile entre la vallée et Flaine, objectif de mobilité douce =>avoir une offre multimodale, alternative à la route,
  • diminution de la pollution de la vallée de l’Arve,
  • permettre aux skieurs arrivant via le Léman-Express d’avoir un accès aisé à la station,
  • transport de personnels saisonniers, voire d’autres types de populations (scolaires, etc.),
  • approvisionnement de Flaine et évacuation des déchets ménagers,
  • desserte du Hameau de Flaine et des Gérats.
  • Desserte du 27eme BCA.

FUNIFLAINE devrait avoir des plages de fonctionnement plus étendues que les seules saisons de ski ou d’été

TRACÉ

Seul le tracé suivant, considéré comme le plus direct, a été donné (même si d’éventuelles variantes proposées par des associations -non citées- pourront être évoquées lors de la phase de concertation).

départ de Magland                                                                                                                arrêt au col de Pierre carrée                                                                                        arrivée Flaine (près du parking des dameuses).

La ligne électrique HT sera enfouie.

COUT ET FINANCEMENT DE L’INVESTISSEMENT

76 M€ HT apportés par :

Département             25                                                                                                    Région                           20    **                                                                                   Etat                                    4                                                                                                 2CCAM                            4     *                                                                                 Magland                           1,5                                                                                              Araches                            1,5   non encore acté par la commune             Europe                              4                                                                           Concessionnaire       15                                                                                                 manque                             1     à chercher parmi les financeurs (source 2CCAM)

* NDLR : La 2CCAM         n’ayant pas les fonds, le Département prend ce montant à sa charge, la 2CCAM demandant à chaque commune de lui verser 5€ par habitant. (conseil communautaire du 19 Juillet 2018 pendant 3 ans, puis emprunt par la 2CCAM garanti par le département )

** Martial SADDIER précise que, dans la région AUVERGNE RHONE-ALPES, existent 5 autres projets d’ascenseurs valléens en Savoie et Isère, pour lesquels la Région limite strictement son apport à 10 M€. FUNIFLAINE bénéficie d’un “avantage historique” et d’une problématique liée à la pollution de la vallée de l’Arve.

GARE DE DEPART DE MAGLAND

Elle sera située à l’emplacement de l’entreprise de transport RIAND, (à la sortie de Magland vers Sallanches, en face de la scierie ANTHOINE).

L’achat du terrain devrait être finalisé au 15 mars prochain, l’évaluation étant déjà effectuée par les Domaines.

Il permettrait la construction de la gare de départ et la création d’un parking de 500 à 1500 places, chiffres non définis précisément (coût du parking inclus dans le projet de financement).

Le trajet de la gare SNCF à la gare de départ se ferait par navettes électriques (à la charge du concessionnaire)

 GARE INTERMÉDIAIRE DE PIERRE CARRÉE

Sa localisation impacterait peu le golf selon les intervenants.                         Elle permettrait d’offrir une sortie de secours pour les skieurs qui voudraient rejoindre les autres domaines (Samoëns, Morillon, Les Carroz) en cas de mise hors service du télésiège des Grands Vans, seule porte de sortie actuelle de Flaine

Une piste de ski reliant Pierre Carrée aux Molliets serait donc aménagée.

FRAIS DE FONCTIONNEMENT

A priori, l’exploitation serait à l’équilibre.

S’agissant d’un projet structurant, le Département et la Région ne font que mettre à disposition un outil, charge à l’exploitant concessionnaire d’en faire son affaire.

CONCERTATION PRÉALABLE

3 réunions sont programmées :

– MAGLAND              04 Février 2019 18h, au DOJO                                                        – LES CARROZ          11 Février 2019 18h, salle du Mont Favy                                   – FLAINE                      18 Février 2019 18h, à l’ auditorium

Par ailleurs un avis paru dans le Dauphiné libéré du 9 Janvier 2019 indique que la période de concertation sera ouverte du 24 janvier au 8 mars 2019. Les dossiers pourront être consultés en mairie d’Arâches et de Magland, ainsi qu’à l’office de tourisme de Flaine. Une exposition du projet sera visible aux mêmes lieux.

Le dossier pourra être aussi consulté en ligne sur funiflaine.fr. (actuellement en cours de conception).

Les observations pourront être recueillies en mairie et par courriel uniflaine@hautesavoie.fr

ECHÉANCE

Le processus de réalisation pourra démarrer au 15 mars.

S’il se déroule sans encombre, il est prévu que ce transport valléen sera mis à disposition du concessionnaire fin 2023.

—————————————————————————————–

Proposition d’un tracé alternatif de Flaine

Régis Lardennois, président de l’Association Flainoise –avec laquelle l’ARECAL a un accord d’échanges d’informations- nous a transmis une étude menée par elle, montrant qu’il serait plus logique et efficace en terme de circulation des skieurs et des piétons vers Flaine et Les Carroz de modifier le tracé. Ce dossier est intéressant alors, bonne lecture ! N’oubliez pas d’y ajouter –en cliquant sur les titres pour faire apparaître la case commentaire – vos remarques, qu’elles soient positives, interrogatives ou critiques : cela fait toujours avancer la réflexion.

A noter : ingénieur civil de l’aéronautique, Régis Lardennois a travaillé près de 40 ans dans les transports guidés sur les aspects automatisation (sans conducteur, notamment le VAL de Lille…), informatisation de la signalisation et des aides à la conduite, technologie et aspects globaux d’une ligne de transport.

En charge d’une étude technique/économique sur la base de 2 avant-projets, sur un métro rapide suburbain à sustentation magnétique et moteur linéaire, dans le cadre du groupe de travail franco-allemand sur les trains à grande vitesse (avec en France SNCF, RATP, INRETS)

Responsable Recherche et Développement de STS (Siemens Transportation Systems en France) pendant 10 ans, il a, entre autres projets, été responsable d’un contrat avec le métro de New York avec séjour sur place pendant 3 ans.

 

2018-10-10-DEMANDE DE CHANGEMENT DE TRACÉ DU PROJET FUNIFLAINE

mardi 16 octobre 2018 par Regis_Lardennois, Thomas Heppel

Résumé

A coût équivalent, la branche Magland – Flaine du Funiflaine peut assurer une desserte des Carroz et améliorer l’accès des piétons à la gare de Flaine. Nous demandons que le tracé soit modifié dans ce sens.

En raison de l’apport considérable de la desserte des Carroz, nous sommes convaincus que la population concernée trouvera un grand intérêt à ce nouveau tracé. Nous espérons qu’il en sera de même des élus en charge du projet.

Le document ci-après a été réalisé à partir d’échanges de l’Association Flainoise avec l’Association « Les Amoureux des Carroz » et avec de nombreux habitants, qui soutiennent totalement le projet.

 

Schématiquement, nous proposons pour le Funiflaine :

• de remplacer la gare de Pierre Carrée par une gare aux Carroz,.

• de remplacer l’arrivée sur le parking P1 (Front de Neige) par une arrivée sur le parking P3 (Flaine Forêt) plus central dans la station (avec en complément un ascenseur vers la rue de Flaine Forêt), améliorant l’accès des voyageurs à pied qui doivent avoir toute leur place dans la clientèle.

 

Objectifs

 Depuis le retour du projet Funiflaine en 2012, intéressés par les retombées sur la station de Flaine, nous avons été très attentifs aux différents tracés et attendus du projet, qui nous ont laissés sur notre faim.

Nous présentons un bref historique de la longue saga du projet Funiflaine, nécessaire pour comprendre comment on est arrivé au tracé actuel. Il manque juste une dernière modification pour garder la cohérence du projet. 2018-10-01 – Une brève Histoire du Funiflaine  → voir ci-après.

Un projet avec un financement public aussi exceptionnel se doit d’être ambitieux et de changer les conditions de vie des habitants et des clients.

Voici ce que nous attendons de ce projet :

  • desservir Magland, Les Carroz et Flaine, en déchargeant la route de Flaine et la traversée des Carroz,
  • avoir une offre de transport orientée « transport public », avec des horaires étendus pour :
  • – – les skieurs à la journée, part importante de la clientèle,
  • – – les actifs de Flaine qui viennent par centaines chaque jour durant la saison d’hiver,
  • – – les résidents de Flaine et des Carroz qui souhaitent se déplacer dans la commune, ou depuis/vers Magland.
  • – – assurer le transport de fret.`
  • doubler la liaison Flaine-Grand Massif existante, pour :
  • —– en exploitation normale, réduire les attentes,
  • —– en cas d’arrêt d’un télésiège, assurer le passage ou le retour des skieurs,
  • —– assurer la liaison en cas de faible enneigement apporter un impact qualitatif sur le développement de la commune d’Arâches et du Grand Massif, non limité au ski à la journée, et en respectant les espaces naturels.
  • ne pas construire de gare à Pierre Carrée. Son effet affiché depuis des années est de marginaliser le golf de Flaine et de réaliser un projet immobilier, ce que nous ne voulons pas.
  • —   Nous voulons réserver cette zone aux activités nordiques en hiver et au golf en été. Il faut protéger les zones de neige en altitude qui deviennent de plus en plus utiles.
  • —  Cette gare n’a pas d’intérêt, et gréverait surtout les coûts de construction et d’exploitation. Il n’y a aujourd’hui aucune décision d’urbaniser l’Arbaron, ce qui rend aberrant la construction d’une gare de 4,5 M€. En tout cas, la gare des Carroz apporte un potentiel que n’aura jamais une gare au col de Pierre Carrée.
  • minimiser les coûts de construction et d’exploitation, et les risques financiers,

En décembre 2016, nous avons écrit au nom de 3 associations locales une lettre aux intervenants du projet, souhaitant être entendus sur sa réalisation. Il n’y a pas eu de suite.

Afin de ne pas être amenés à nous opposer au projet lui-même, nous souhaitons le changement de tracé proposé dans ce document, vision certainement partagée par la plupart des habitants de la commune.

Tracés envisagés

 Nous avons analysé des tracés desservant Magland, Les Carroz, Flaine. comme prévu dans le tracé de 2013, mais sans la gare de Pierre Carrée…

Le projet analysé a donc 3 gares dont une gare intermédiaire.

  • La position de la gare de Magland est inchangée (terrain RIAND).
  • La position de la gare des Carroz est au Pas à l’Ane à 1280m d’altitude, proche de la gare des Feux du projet de 2013, mais nous conservons le terme « Les Feux » dans l’analyse qui suit. Elle est sur   la piste Sarbotte en amont de la passerelle.sur les parcelles 240 et 241.
  • Nous avons analysé 3 tracés arrivant ensuite à Flaine sur le parking P1 ou P3.
  • —– Le parking P1 (Front de Neige) a été retenu dans le projet actuel en raison de son intégration dans le Domaine Skiable. Il présente cependant deux inconvénients : un accès distant pour les piétons (un ascenseur vers Flaine Forum semble impossible), et une forte contrainte de contournement du Hameau, de Montsoleil, de la ferme du Sartot et d’une autre construction pour éviter le survol des habitations. Il y a 2 versions au niveau du Hameau, l’une d’entre elles passant entre des chalets du Hameau.
  • —– L’arrivée sur le parking P3 (Flaine Forêt) présente des caractères opposés par rapport au parking P1 (Front de Neige) : bon accès piétons, large contournement des constructions, et accès des skieurs vers les grandes remontées de Flaine via des pistes et remontées existantes.
Tracé entre Magland et Flaine Longueur de ligne  

Commentaire

Référence, tracé actuel.
Magland – Parking P1 (Front de Neige) via Pierre Carrée (tracé 2017) 5,75 km
Variantes gare aux Carroz
1- Magland–Les Feux–Flaine Parking P3 (Forêt) 5,54 km

(1,63 +

3,91)

. Passage en ligne droite à Pierre Carrée.
2- Magland–Les Feux–Flaine Parking P1 (Front de Neige) Tracé « Haut » ayant sur le versant Flaine le même tracé que le projet actuel 5,87 km

(1,63 +

4,2 km)

Courbe de 19° à Pierre Carrée, répartie sur 2 ou 3 pylônes. Pas de survol d’habitation. Passage en extrémité du Hameau et à Montsoleil.
3- Magland–Les Feux–Flaine Parking P1

Tracé « Bas » traversant une extrémité du Hameau Scandinave

5,83 km

(1,63 +

4,2 km)

Courbe à Pierre Carrée.réduite à 12°, répartis sur 2 ou 3 pylônes. Passage entre des chalets du Hameau.

Les distances sont mesurées sur les tracés Google Earth.

Le prix de la version alternative Magland-Les Feux- Flaine est très proche de la version retenue, mais les services rendus sont sans commune mesure : bassin de clients très élargi, même sans neige aux Carroz on peut venir skier à Flaine, animations accessibles aussi bien pour Les Carroz que pour Flaine.

On crée une liaison performante entre les deux stations de ski, permettant de travailler en complémentarité et non en concurrence, comme c’est le cas depuis trop longtemps.

 Trois types de documents, précisant les tracés, sont disponibles :

  • un tracé sur fond de plan cadastral,
  • des vues GoogleEarth avec le profil de chaque tracé.
  • une vue de détail de l’arrivée sur le parking « P3 Haut » de Flaine Forêt.

Ces différents documents sont dans le dossier : 2018-10-Funiflaine http://associationflainoise.fr/Documents/2018/2018-Funiflaine-Trace3/

Arrivée sur le parking P3 Haut (Flaine Forêt)

 Elle est en ligne droite depuis Les Feux. C’est la moins coûteuse et la plus simple des variantes.

 Nous proposons de placer la gare au droit de l’Auditorium, surélevée pour que les skieurs se rendent au TS des Gérats par gravité.

Un ascenseur vertical assure la liaison avec Flaine Forêt, les piétons (ou skieurs) se trouvent alors au centre de la station.

 Liaison avec le Domaine Skiable.

A l’arrivée : TS des Gérats, puis pistes Aigue Marine, Baudroie, et enfin Epicéa, Azurite ou Satan. Au retour, TK de la Forêt, puis piste Malachite.
Le TS des Gérats (capacité 2400 skieurs/h) est largement dimensionné.
Le TK de la Forêt (900 skieurs/h) est plus limité, il pourrait être remplacé par un télésiège si le trafic le justifiait.
Ces deux remontées seront mieux utilisées qu’aujourd’hui.

Il y a toujours le chemin piétons via la route de Flaine Forêt et l’ascenseur.

Le trajet à ski pour regagner de grandes remontées, n’est pas un problème, les skieurs viennent pour faire du ski. De plus suite à un changement de la tarification des forfaits Les Carroz (Villages), le nombre de skieurs du Grand Massif passant à Flaine va baisser.    

Les pistes de liaison seront chargées, mais en tout état de cause, sur le Front de Neige, l’arrivée de 1000 ou 2000 skieurs en période de pointe saturera les remontées mécaniques déjà chargées.
L’arrivée sur le parking P3 peut conduire, si le besoin s’en fait sentir, à réaliser une nouvelle remontée lourde au départ de Flaine Forêt, par exemple permettant de rattraper Désert Blanc et Diamant Noir.

Arrivée sur le parking P1 (Front de Neige)

 Il est possible de placer la gare d’arrivée sur le parking P1. Un changement de direction de 10° à 20° est nécessaire à Pierre Carrée. Nous n’avons pas les éléments pour évaluer le coût de pylônes supportant ce changement de direction réparti sur 2 ou 3 pylônes, mais qui nous semble limité.                         Voir éléments en annexe.

 Compatibilité avec le Plan de Prévention des Risques Naturels PPRN

Le PPRN de Flaine et la carte associée sont placés dans le dossier avec les autres documents.

Lieu de la gare Zone réglementaire et risques Règlements applicables Conclusion
Parking P3 105 / A3 E1 B et H
Parking P3 106 / A3 P2 B et E
Parking P1 121 A1 E1 T1 A, B et E

Signification des risques

A = Avalanche      E = Effondrement        P = Eboulement          T  = Torrentiel

Les règlements correspondants ne devraient pas empêcher les constructions de remontées mécaniques, mais seulement impliquer des règles de construction.

Bruit pour les immeubles de Flaine Forêt

Le Funiflaine passera à 40 ou 50m des immeubles de Flaine Forêt, et environ 30m plus haut.. Il faut prendre garde au bruit. Le 3S est a priori peu générateur de bruit, en ligne, mais il y a certainement des précautions à prendre au niveau des gares et de leurs abords.

On trouve sur Internet des éléments sur le 3S Bolzano-Renon (Leitner) avec une gare en milieu urbain pour lequel la motorisation a été placée en souterrain, et d’autres précautions ont également été prises.        .https://www.remontees-mecaniques.net/bdd/reportage-tph-3s-de-renon-leitner-2776.html

C’est en tout cas un point à prendre en compte et à surveiller.

Doublement de la liaison Massif.

 Le Funiflaine qui transporte les skieurs entre Flaine et la gare des Feux (reliée au domaine skiable des Carroz et desservie par des navettes), répond au doublement de la liaison Massif existante via les Grands Vans.
Ce n’est pas exactement le même service, c’est mieux pour les habitants des Carroz.
En situation normale, il y aura répartition des skieurs en fonction de la destination – moins de monde sur Tourmaline / TS des Grands Vans, liaison plus rapide avec Les Carroz via le Funiflaine- ce qui constitue une amélioration importante du service. Le service est assuré même en absence de neige aux Carroz. Cela répond très bien au besoin exprimé.

Desserte du Refuge du Golf, du Hameau et de la zone nordique

 La desserte actuelle du Refuge du Golf par navette est excellente, il y a peu de marche à pied,. Il y a aussi une liaison à ski vers le Domaine Skiable via le TS des Gérats.

La desserte du Hameau en navette nécessite de la marche à pied, malgré les deux points d’arrêt des navettes. C’est inhérent à un village de chalets.

Les habitants du Hameau auraient encore plus de marche à pied avec une remontée mécanique. On ne fera pas aussi bien que les navettes actuelles.

Les navettes sont en grande partie financées par DSF (depuis le transfert à la 2CCAM, Il semble que c’est toujours le cas l’hiver, mais pas l’été).

Desserte des activités nordiques de Pierre Carrée

 Les navettes de Flaine assurent très bien la desserte de l’espace nordique depuis Flaine Forêt, Pour l’instant, la fréquentation des activités nordiques est faible sauf en début de saison ou hors saison avant (ou après) l’ouverture d’Agy.On espère que cette activité se développera pour le ski de fond, et surtout le biathlon et un bar-restaurant, sans oublier les piétons et les raquettes, La charge des navettes est à contresens de celle du ski alpin, avec une grande capacité disponible.
Il faudra pouvoir accéder à cette zone en raquettes depuis Flaine. La zone de Pierre Carrée, en raison de son altitude, doit permettre de pérenniser les activités nordiques  (avec Biathlon) du Grand Massif lorsque Agy sera en difficulté.

Choix du tracé

 Le tracé du Funiflaine arrivant sur le P3 est simple et efficace. Il faut vérifier les nuisances sonores. Les tracés arrivant sur le P1 posent des problèmes difficiles de cohabitation avec les constructions : Hameau, Montsoleil, Ferme du Sartot et une autre construction. En absence de gare à Pierre Carrée, il faut s’assurer du coût du virage. Dans le projet de 2012, le coût d’une station intermédiaire est évalué à 4,5 M€, le virage devrait être moins coûteux.

Pour tous les tracés, il peut également y avoir des difficultés de cohabitation avec les constructions à venir aux Carroz, mais c’est là une question de volonté des élus d’Arâches.

Desserte de Flaine Forêt

 Le maintien de navettes l’hiver à Flaine Forêt dépend de DSF ainsi que de la gestion de Flaine et le budget qui va avec. Impossible de faire des pronostics actuellement.

Si le Funiflaine arrive au parking P3, un ascenseur au niveau de l’Auditorium permettra de regagner le TS des Gérats, apportant une autre possibilité pour les skieurs de Flaine Forêt.
Il faudra un arrêt navette sur le parking P3 à la gare du Funiflaine.

En revanche sur la rue de Flaine Forêt, il y a besoin d’un cheminement piétons sécurisé, été et hiver.

 Réflexions sur l’exploitation

 La station des Carroz permet un service partiel Magland – Les Carroz hors saison.

Flaine devra avoir sa place et son modèle dans la liste des stations à accès routier contrôlé: voir ci-dessous. Par cohérence et afin que cette remontée ne soit pas dans un déficit inacceptable, il faudrait réserver l’accès aux parkings des Carroz, des Molliets, de Vernant et de Flaine aux séjournants des stations. Il faudrait aussi fixer des limitations d’accès aux camions. Et bien sûr prévoir (et financer) les infrastructures nécessaires à Magland, Les Carroz et Flaine pour assurer un transfert confortable pour les usagers (parkings, chariots à bagages et skis, navettes vers les résidences, etc.

Il existe plusieurs stations avec des systèmes différents :

  • Zermatt (CH) : route réservée aux taxis et propriétaires de garage à l’entrée de la station, sinon train ou taxi et navettes électriques en station
  • Riederalp, Bettmeralp, Fiesch (CH) : accès en téléphérique uniquement de 07:00 à 23:00, navettes (dameuses, navettes électriques) en station
  • Seiseralm (Alpe di Siusi) (I) : de 08:00 à 18:00, accès uniquement par télécabine (route réservée aux clients des hôtels avec garage). Quand la remontée est fermée, la route est ouverte à tous. Ces exemples disposent d’une logistique organisée qui a nécessité des investissements importants. Il   n’est pas sûr que ce soit prévu pour le Funiflaine…

 

Synthèse

Tracé du projet actuel Nouveau tracé proposé
Le projet est orienté vers le ski à la journée. Nous nous insurgeons contre cette situation. La gare des Carroz augmente la clientèle potentielle du Funiflaine, c’est un plus pour l’équilibre d’exploitation du Funiflaine., et améliorera les services qu’il sera capable d’assurer.
C’est aussi un plus important pour les deux stations des Carroz et de Flaine.

Nous avons une vision très positive de l’établissement d’un lien entre ces stations, cela permettra des actions communes, et d’augmenter le choix proposé aux skieurs, même pour les cours de ski,

La proximité de la gare de Flaine Forêt avec le centre de la station est un plus pour les clients. Nous voyons un grand avenir à l’activité d’été avec un climat vivifiant, et le Funiflaine y contribuera.
La gare de Pierre Carrée permet bien d’accéder au Grand Massif, mais pas d’y revenir, retour obligatoire via Flaine. (nous n’avons pas vu dans le PADD de remontée pour le retour à Pierre Carrée). La gare des Carroz permet un accès Grand Massif aller et retour.

 Conclusion

 Ce projet alternatif au projet Funiflaine actuel a un coût quasi identique à celui du projet actuel (hormis les infrastructures pour le fret que nous ignorons dans le projet actuel, et pour les aménagements locaux),     avec un intérêt décuplé.

En tout cas c’est dans l’intérêt des Carroz, de Flaine, et des clients.

 

ANNEXE 1- Virages et pylônes.

 Virage sur un pylône pour un Télécabine 3S, pour l’arrivée sur le parking P1

 Doppelmayr a réalisé en 2016 le Penkenbahm dans la station de Tux / Mayrhofner, une remontée 3S avec une courbe de 6,5° sur un pylône pour une vitesse maximale des cabines de 8,5 m/s.                                                                        Lien Forum des stations de ski

Lien un peu plus détaillé en francais https://www.doppelmayr.com/fr/produits/references/30-tgd-penkenbahn/ ou encore https://www.doppelmayr.com/fr/produits/telepheriques-3s/

Caractéristiques détaillées en allemand http://seilbahn-blog.com/doppelmayr-30-tgd-penkenbahn-mayrhofen/ Ouverture décembre 2015, 3 pylônes.

Il faudrait sans doute 2 pylônes de ce type à Pierre Carrée. La longueur des sabots est de 50m.

 

Il y a d’autres photos sur les différents sites, dont celle-ci pour un pylône normal avec un changement de pente important.

L’importance des pylônes semble surtout liée à la longueur du segment (poids à supporter et tension des câbles) et à la différence de pente entre les deux extrémités du pylône ; et le virage ne semble pas changer de façon importante le dimensionnement du pylône.                                                                            L’impact sur le prix ne devrait donc pas être majeur.

 

ANNEXE 2- Commentaires et interpellations.

Nous avons eu des commentaires et interpellations sur la prise en compte dans nos actions du développement à long terme de la station
Les voici avec nos réflexions correspondantes.
Interpellation : Le coût de réalisation du Funiflaine sera certainement en dépassement important, et l’exploitation déficitaire. Les montants sont au-delà des capacités des communes. Qui va payer ?
Nous n’avons pas d’informations permettant de déterminer si les coûts sont réalistes ou non, mais nous espérons que ce sera fourni en temps utile. Il semble bien que après une réduction de l’ampleur du projet dans un rapport 2, le coût prévisionnel n’ait pas bougé, ce qui est sans doute le signe d’un plus grand réalisme qu’il y a 2 ou 3 ans. Cependant, on nous propose un financement de 54 M€ pour des équipements qui devraient faciliter la vie dans la commune, et augmenter l’activité économique. Nous voulons en tout cas que les retombées soient maximisées, et s’il y a un déficit qu’il soit le plus faible possible, et pour le meilleur service rendu.
Interpellation : Pourquoi changer encore le tracé du Funiflaine qui a déjà été approuvé.
La suppression de la moitié du projet déjà approuvé (branche Lays-Cupoire), qui semble maintenant confirmée, est un fait important. Nous ne le regrettons pas, mais cela ne dispense pas d’examiner le choix du tracé du tronçon restant. C’est ce que nous avons fait et les conclusions en sont largement exprimées dans ce document. Nous pensons que le projet Funiflaine sera amélioré avec l’établissement d’un lien entre Flaine et Les Carroz sans impact significatif sur le coût, L’impact sur le planning sera faible car bien peu d’études ont été réalisées, en particulier sur le foncier.
Interpellation : « La densité des skieurs sur les pistes est plus faible que celle des autres stations, il faut l’augmenter pour faire vivre la station ».
De nombreux skieurs de Flaine ont le ressenti désagréable d’un Domaine Skiable très chargé, et certains renoncent au ski alpin en période de pointe par crainte de collision.
Les professionnels du ski assurent que le Grand Massif est encore loin de la saturation par rapport aux autres stations, et qu’il faut accueillir plus de skieurs.                                                                           Nous serions intéressés par une analyse comparative de la densité des skieurs sur les pistes de ski pour différentes stations, mais le ressenti des clients est un élément à prendre en compte, et il faut au minimum proposer des activités hors ski alpin.
Objectif de l’Association : Nous voulons des zones naturelles accessibles à proximité de la station, pour la marche avec ou sans raquettes, et les activités nordiques. Elles sont un « plus » important au ski alpin.
La seule zone disponible à Flaine est celle de l’Arbaron, qui est probablement la seule du Grand Massif à être ouverte toute la saison d’hiver (et même utilisée en avant saison) avec une neige abondante.
C’est un plus commercial.   Il serait dommage de gaspiller cet endroit par des constructions et voir disparaître cette activité importante, particulièrement lorsque la neige se fera rare.
Dans notre réponse au projet de PADD, nous nous étions prononcés contre une nouvelle zone d’urbanisation, mais estimant que si elle était nécessaire, il fallait faire un nouveau village dans la combe de Vernant .Nous sommes également attachés à ce que la taille des villages reste limitée, pour que les clients se reconnaissent dans un environnement montagnard et non urbain.

 

Ces points sont particulièrement importants :

  • — pour le profil de la clientèle de Flaine qui comprend beaucoup de grand-parents, avec leurs petits enfants.
  • – – car les pratiquants des zones naturelles en hiver sont souvent des clients de la montagne en saison d’été  comme alternative au ski alpin.
Interpellation : « La station a encore besoin de quelques milliers de lits pour assurer l’équilibre de son exploitation. Sinon elle va être marginalisée par rapport aux autres stations qui construisent des logements, même à moyenne altitude. »

Nous entendons ce langage, mais nous avons deux réponses

1 On se rend compte qu’une part importante des taxes générées par la station de Flaine sert au développement de la station des Carroz et non de Flaine, c’est cela qui conduit à marginaliser la station de Flaine faute d’investissement collectif (accueil, activités, entretien…).
Nous nous élevons depuis des années contre cet état de fait. Ajouter des lits et des taxes dans le contexte actuel de la gouvernance de Flaine et des relations avec la commune ne changera rien à Flaine. Tout n’a pas été mis à plat sur le sujet des taxes, nous espérons qu’il est pris en compte dans l’étude du Trésor Public dont le rapport est toujours un secret.
Si cette voie n’est pas la bonne, l’autre voie est dans les élections municipales, en espérant que les prochains élus seront plus mobilisés pour l’intérêt collectif que l’équipe majoritaire actuelle, qui est discréditée y compris sur la gestion de la station des Carroz Dans l’enquête publique sur le golf des Carroz, la mairie a battu un record toutes catégories d’avis opposés à son projet.

 

2 En attentant une nouvelle gouvernance de Flaine, nous sommes totalement opposés à l’engagement de décisions d’urbanisation de nouvelles zones. Cela ne concerne pas les constructions dans les   villages existants qui respectent le  cadre de l’UTN 2003/2008 et en respectent les exigences de l’UTN.

Par ailleurs, nous sommes également réticents à l’augmentation du nombre de constructions pour des raisons de densité urbaine et surtout de paysage (particulièrement pour l’Arbaron).

 D’une façon générale, nous considérons que la limitation des terrains constructibles est une bonne chose, et qu’il faut respecter ces directives. Avant de réaliser de nouvelles constructions, il faudrait épuiser les possibilités de réhabilitation de l’existant.

 

2018-10-01 – UNE BREVE HISTOIRE DE FUNIFLAINE

lundi 1er octobre 2018 par Regis_Lardennois

 Dans le cadre de notre demande de changement du tracé du projet Funiflaine, il est important de comprendre comment on a abouti au tracé actuel du projet..

Nos informations proviennent de documents officiels, d’articles de journaux, ou de propos tenus durant des réunions publiques de la commune (plus quelques souvenirs pour le projet de JO d’Annecy 2018).

L’ancêtre, le monte-charge

 Ce monte charge a été réalisé dans les années 1960 entre Magland et l’Arbaron pour la construction de Flaine. A cette période, la route n’était pas faite, elle s’arrêtait au Molliets, et on ne pouvait pas compter sur le chemin existant pour la construction de la station.

Pour aller plus vite, il a été fait largement appel à des éléments préfabriqués, et l’usine de préfabrication a été localisée dans la vallée à Magland.

Il subsiste des éléments de ce monte charge sous forme des pylônes, utilisés pour une ligne électrique, et le hangar de la gare d’arrivée utilisé par le golf comme practice couvert.

Le projet de Funiculaire

 Une étude de faisabilité de liaison Magland-Flaine par funiculaire a été réalisée en 1990, par la SEPAD et le Département. C’est donc un travail engagé par la famille Boissonnas, et qui n’a pas eu de suite après   leur départ.

Il est intéressant de regarder le  tracé.

Le départ à Magland est à peu près au même endroit que maintenant, près de Bellegarde, donc à environ 1 km de la gare de chemins de fer.

Il est mentionné la réalisation d’une gare TGV spécifique.

  • On insiste dans le projet sur la surface de terrain disponible pour réaliser de grands parkings. La capacité annoncée est de 12000 places, on peut quand même se demander s’il n’y a pas un zéro en trop !.L’arrivée à Flaine était juste en bordure de l’entrée du parking P2, un emplacement qui nécessite, un peu de marche à pied
  • -pour les piétons afin de rejoindre le centre de la station
  • -pour les skieurs afin de rejoindre le domaine skiable, ou tout du moins le Forum qui est à peu près au même niveau.

Ce n’est pas ce que nous proposons au premier degré, mais cela présente un certain équilibre entre les piétons (voyageurs, avec bagages) et les skieurs).  En revanche, nous voyons une difficulté pour la traversée de la route départementale .

Le système de transport était un funiculaire en tunnel, avec les deux gares en aérien.  Longueur 4,9 km, dénivelée 1000m, pente constante de 22 % sur la totalité du parcours, vitesse 12m/s, temps de transport de moins de 10 minutes.

Véhicule de 2 compartiments de 84 passagers chacun (soit 168 passagers) + 1 conducteur, longueur totale 14,5 m, largeur 3,15m. Rails espacés de 2m.

Un seul véhicule, donc pas de contrepoids ce qui augmente la puissance  nécessaire Cycle de 8,5 min (temps de trajet + temps d’arrêt), soit 7 trajets /h, moitié en descente et moitié en  montée.

Capacité horaire : la valeur indiquée est de 2250 passagers/h, mais les chiffres ci-dessus conduisent à une capacité de 168 x 3,5 = 588 passagers/h dans chaque sens.

La conclusion est pessimiste sur la viabilité économique.

Commentaires                                                          

La capacité de transport visée était modeste, le coût du projet est surtout lié au tunnel, et la mise en place d’un deuxième train avec croisement au milieu de la ligne aurait été plus judicieuse. Ce pouvait sans doute être réalisé à posteriori, mais Flaine était une station de capacité plus réduite  qu’aujourd’hui..
Au vu de l’usure du câble de l’ascenseur n°2 dont le câble de 70m s’use rapidement en raison de l’enroulement sur un touret en plusieurs couches, il y a un risque très important sur ce projet, avec un câble de 4900m. Ou alors, il y a une solution technique qui n’a pas été appliquée sur l’ascenseur n°2. Les navettes et transports locaux pouvaient s’arrêter sur le parking P2.

2009 – Candidature d’Annecy aux Jeux Olympiques 2018

 Décision de cette candidature le 18 mars 2009, et élaboration d’un projet.
Au début du projet de J.O., des épreuves devaient se dérouler à Flaine (de mémoire le ski de bosse), et pour cela il fallait un transport à la mesure de l’ambition du projet.
Cela a donné lieu à un projet de Funiflaine entre Magland et Flaine, avec les caractéristiques suivantes :

  • téléporté 3S (2 câbles porteurs et 1 câble tracteur) pouvant supporter un vent de 130 km/h, et bien moins coûteux que le funiculaire
  • transport public, donc ouverture au moins 10 mois / an avec des horaires étendus,
  • temps de transport 15 minutes
  • parking de 600 places à Magland gare départ proche de la gare SNCF
  • gare arrivée sur le parking P1 (Front de Neige)`
  • deux gares intermédiaires aux Feux et à Pierre Carrée (desserte du golf)
  • la commune d’Arâches qui était opposée au projet sous le mandat de Marc Iochum l’accepte maintenant (mandat de Patricia Rosa. La commune rentre dans la SEM Funiflaine)
  • cabines de 30 à 40 personnes, passant toutes les 30 secondes, cela fait une capacité de 4800 personnes / h dans chaque sens (on vise large).
  • coût : 32 M€ plus 4,5 M€ par gare intermédiaire
  • mise en service en 2012.

Mais le projet proposé pour les J.O. d’Annecy, trop coûteux, réduit le nombre de sites et abandonne celui de Flaine.

Le projet n’a plus la pression des J.O.. Il reprend sur les mêmes bases en 2012 /  2013
En novembre 2013, critique du projet par une délibération de la Communauté de Communes du Pays du Mont Blanc qui se sent lésée.

Etat du Projet hors J.O. fin 2013

  •  Création d’une Société d’Economie Mixte incluant les deux communes de Magland et Arâches, DSF, la SOREMAC le Conseil Général. Le Président est Pascal Tournier, directeur de DSF.
  • la Région et le Département acceptent de participer au financement. capacité de 2000 personnes/h
  • enveloppe financière de 80 M€, supposée devant être revue à la baisse lors des évaluations ultérieures.
  • longueur 6400m, Dénivelé 1350 m, 6 pylônes, 36 cabines, débit de 2000 personnes/h, puissance de la motorisation 2430 kW
  • trajet en 20 minutes
  • mise en service en 2018 Parkings : 12 000 places à Magland, 200 places aux Carroz, 100 places à Pierre Carrée, 1200 places à Flaine Ouverture 7 jours/7 10 mois / an

La Région fait état de quelques hésitations techniques sur le projet : la position de la gare de départ, proche de la gare SNCF, entraîne une forte pente, et on éloigne la gare de la gare SNCF il y a rupture de charge.

Evolution du projet après les élections municipales de 2014.

Projet présenté le 30 janvier  2015 

La gare de Carroz est déplacée au Lays, ce qui augmente la longueur de ligne, et la commune d’Arâches indique qu’elle souhaite avoir une gare  supplémentaire.
Longueur 8 km pour un trajet de 23 minutes. C’est toujours un transport public.

Il comprend une gare supplémentaire à Arâches, en haut de la Kédeuze.

14 avril   2015
Brochure Funiflaine diffusée par la   SAEM.                          Longueur 8000m, dénivelé 1350m, Débit 2000 pers/h, 45 cabine, puissance  2000kW. Trajet en 28 minutes (dont 5 minutes pour le trajet Magland-Lays  5 gares dont 3 gares intermédiaires, 8 pylônes  45 cabines, 2000 passagers/h http://associationflainoise.fr/Docu…

Septembre 2015 Sondage sur Internet organisé par la SEM pour évaluer le trafic

 Décembre 2015. La SEM Funiflaine est dissoute, et va laisser la place à un Syndicat Mixte Ouvert en mars ou avril 2016.

26 mai 2016 – Réunion publique de présentation des projets de la commune d’Arâches. 

Propos du Maire d’Arâches

  • il a demandé au Préfet de déplacer la position de la gare de départ du Funiflaine dans la zone de la Maladière, sur la commune de Cluses. Il attend une décision de sa part (décision qui ne viendra pas). Eventualité de gare TGV. Ce projet est certainement soutenu par le maire de Cluses J.F. Mivel.
  • Le projet est dans une phase d’attente, pas de réunion de travail depuis octobre 2015.
  • il réfute l’éventualité d’exploiter le Funiflaine en tant que Service Public
  • il indique que pour lui, les personnes arrivant en voiture auront intérêt à venir à la gare du Lays plutôt qu’à la gare de Magland (NDLR. C’est discutable compte-tenu de la route de montagne).

Automne 2016 : la Région se prononce après les élections régionales                  

Elle continue à soutenir le projet, mais en demande une simplification (sous-entendu une réduction du prix). Elle craint que le projet soit un  gouffre  financier.                                                                                                                                           L’emplacement de la gare de Magland est contesté, car le terrain prévu pour le parking est en zone inondable.

Novembre 2016 à mars 2017 : Nouveau projet.                                                          

  • Funiflaine n’est plus un transport public.Il ne fonctionnera que durant les saisons d’hiver et d’été et avec un horaire limité
  • la gare de Magland est déplacée au niveau de la scierie Antoine, dans une zone qui n’est plus inondable et avec la place nécessaire pour réaliser un parking.
  • il y a deux remontées   différentes
  • —–branche 1 : Magland – Pierre Carrée –   Flaine
  • —–branche 2 : Le Lays – Cupoire, avec probablement une gare intermédiaire (vue sur un plan du PADD). Les statuts du Syndicat sont modifiés en conséquence, le tracé est inscrit dans les statuts (demande d’Arâches qui veut que toute modification du tracé soit soumise à son accord).

3 décembre 2016 : 3 associations de la commune d’Arâches demandent à être entendues sur le projet Funiflaine.                                                                                          

Le 3 décembre 2016, l’Association Flainoise et 2 associations des Carroz écrivent une lettre aux responsables du Funiflaine en demandant à être entendus sur les services rendus. Il n’y a pas de suite.

15 mars 2018 – Présentation du projet de PADD de la commune d’Arâches
Avec l’association « Les Amoureux des Carroz », nous diffusons le 20 mai une critique du PADD. ..

Nous contestons l’intérêt de la branche Lays-Cupoire, essentiellement pour les raisons suivantes :                                           – l’enneigement au Lays (900 à 1000 m) rend un retour à ski incertain durant une partie importante de la saison d’hiver. Dans ces conditions, il vaut mieux partir de la vallée de l’Arve, ou de plus haut

– l’accès au Grand Massif via Lays-Cupoire, fait double emploi avec le Funiflaine Magland-Flaine   qui permet un bon accès à partir de l’arrêt à Pierre Carrée.

Durant la présentation du PLU le 28 juin 2018, Mr le maire d’Arâches a expliqué que cette liaison ne se ferait probablement pas, et que la commune préparait un aménagement de substitution qui serait présenté fin août ou début septembre 2018.

7 juin 2018 la commune de Magland vote une délibération s’engageant à participer au projet Funiflaine pour un montant de 1,5 M€.                                       

Suite à un article sur notre site Internet, Marc Iochum nous écrit que le vote similaire pour la commune d’Arâches est en attente de documents détaillés

Au 1er octobre 2018, la commune d’Arâches n’a toujours pas pris cet engagement.

Il y a aussi un silence total depuis des mois sur la branche Lays-Cupoire.

Nous apprenons en mars 2018, à la réunion PADD, que la commune étudie une liaison par câble interne   aux Carroz. C’est pour nous une confirmation de l’abandon de la liaison Lays-Cupoire, et que le maire d’Arâches bloque actuellement le projet Funiflaine en attente d’un engagement écrit sur le financement du nouveau projet de remontée par câble, en compensation de l’absence de desserte des Carroz par le Funiflaine. Le projet de changement de tracé répond à ce problème.

Compréhension de certains choix effectués. Conclusion.                               

L’arrivée à Flaine sur le Front de Neige (parking P1) est destinée à offrir le maximum de capacité de transport aux skieurs, directement à leur arrivée à  Flaine.

Malheureusement, les piétons semblent un peu oubliés. Ils doivent obligatoirement prendre une navette pour aller n’importe ou, sauf pour le Front   de  Neige.

Au vu des contraintes pour éviter le survol d’habitations, il faut alors un virage, de 10 à 15° au niveau des trous 10 ou 11 du golf, ou bien sur des pylônes  ou bien grâce à une double gare intermédiaire (4,5 M€.)

Le problème est différent si la gare d’arrivée à Flaine est située sur le parking P3

  • au prix d’un ascenseur, les passagers peuvent être rapidement sur la voirie de Flaine Forêt.
  • il n’est plus nécessaire de faire un virage à Pierre Carrée, ni de gare.
  • les skieurs peuvent se rendre au coeur du Domaine Skiable (et en revenir) en utilisant des pistes et remontées existantes, avec des évolutions limitées.

Nous avons critiqué la branche du Funiflaine Lays-Cupoire, et ne le regrettons pas.

Toutes les péripéties du projet depuis 2014 avaient pour objet de recentrer le Funiflaine sur la station des Carroz, même éventuellement éviter Magland, et ont  échoué.

Il faut maintenant revenir au réel, et reprendre le tracé (de 2013) qui passait par la station des Carroz qui n’a pas été pour autant rayée de la carte..

On ne peut pas passer à quelques centaines de mètres de la station des Carroz, avec ses 20 000 lits, sans faire une gare sur la branche Magland-Flaine à la place de la gare de Pierre Carrée qui n’a aucune utilité dans ce cas (en raison de l’arrêt aux Carroz). L’accès au Grand Massif pourra ainsi se faire aussi bien à partir de la gare des Carroz. Ce tracé aurait d’ailleurs pu être retenu plus tôt et on aurait gagné beaucoup de temps.

Bibliographie

 Abréviations : DL = Dauphiné Libéré                                                                                        MF = Messager Edition Du Faucigny

Juillet 1990 Rapport d’étude de faisabilité du Funiculaire Magland – Flaine
28 janvier

2009

DL – Flaine-Magland en 15 minutes. Liaison par téléphérique – Un projet envisagé pour 2012 par Jennifer Parisot
22 février

2009

DL – La région se dit prête à financer l’étude par J.P.
05 octobre

2011

DL- Funiflaine – Etude SocioEco – Cap 2018
05 octobre

2011

DL – FuniFlaine – Une Remontée Mécanique En 2018
14 mars

2013

MF – Tout sur le Funiflaine et Le Funiflaine sort du bois par David Gossart
17 octobre

2013

DL – un tracé a été retenu. De Magland à Flaine en 20 minutes ? et L’étude d’impact sera lancée dans les prochains jours par J.B.P.
8 novembre

2013

DL – Les voisins du Funifline haussent le ton.
8 novembre

2013

DL- Communauté de communes Pays du Mont Blanc. Plaine et Montagne s’écharpent sur le Funiflaine.
19

décembre 2013

MF – Funiflaine – Réserve De La Région
27

novembre 2013

DL – Vallée De L’Arve – Le Funiflaine Cherche Sa Place Au Sein Du Plan Etat-Région
26

décembre 2013

-MF – Vallée De Chamonix – Le Pays Du Mont Blanc Unanime Pour S’Inquiéter du Funiflaine
24 août

2014

DL – Flaine – Golf – Fréquentation en hausse mais inquiétudes quant à l’Installation du Funiflaine

 

 

20 janvier

2015

DL – Funiflaine – Le Projet Avance Avec La Definition D’Une Structure Porteuse
22 janvier

2015

MF – Magland – Pour le Maire – le Funiflaine est Validé
29 janvier

2015

MF – Funiflaine – C’est Parti
29 janvier

2015

MF – Funiflaine – Etape Decisive – Feu Vert De L’Etat
mars 2015 une présentation filmée du Funifaline par René Pouchot laisse apparaître un plan du nouveau tracé.
14 avril

2015

brochure publiée par la SAEM Funiflaine
3 novembre

2016

DL – La région pose ses conditions. par J.B.-P.
17

novembre 2016

MF – Encore un nouveau tracé pour le futur Funiflaine
17

novembre 2016

MF-Pourquoi le tracé du Funiflaine est encore remis en cause par David Gossart
4 janvier

2017

DL – trois associations envoient une lettre au Président de région.par J.B.-P.
24 février

2015

DL – Le Funiflaine – Qui Va Payer Les 84 M€
31

décembre 2015

MF – p1- Grandes Manoeuvres : CMB – Funiflaine – ClubMed
31

décembre 2015

MF – p05 – Funiflaine – Arrivée en 2010 – Clubmed
05 mars

2017

DL – Le Funiflaine et une remontée en aval des Carroz validés.
05 mars

2016

DL – Haute Savoie – Intercommunalite – Funiflaine Etape Suivante
30 mars

2017

MF – Funiflaine, Club Med, Sixt Flaine : vers un très Grand Massif. par David Gossart et Guillaume Raymond.
09 juin

2016

MF – Funiflaine – Marc Iochum
29 juin

2016

DL – Flaine – Le Syndicat Mixte Funiflaine Installé
03

novembre 2016

DL – Funiflaine – La Region Pose Ses Conditions

 

 

17

novembre 2016

MF – p01 – Funiflaine – Encore Un Nouveau Trace
17

novembre 2016

MF – p02&03 – Funiflaine – Pourquoi Le Trace Est Remis En Cause
05 mars

2017

DL – Flaine – Funiflaine
30 mars

2017

MF – p01 – Ambitions Grand Massif – Funiflaine
30 mars

2017

MF – p02-p03 – Grand Massif – Funiflaine
Il y a aussi eu des informations présentées aux voeux ou dans des réunions publiques chaque année par le Maire d’Arâches la Frasse. Vous pouvez en consulter les compte-rendus sur le site internet de l’association. Pour des raisons de droits, nous ne pouvons pas mettre en ligne les articles de journaux ci-dessus, mais les communiquerons volontiers aux acteurs du projet.