Apéro de Noël

le 29/12 à partir de 18h Espace Serveray

Retrouvons nous nombreux pour un temps convivial et d’échanges

merci de diffuser l’information autours de vous

Pétition Nationale

La Fédération des Associations des Résidents des Stations de Montagne (FARSM), nous informe du lancement d’une pétition nationale sur la surtaxe de la taxe d’habitation des résidences secondaires.

Cette initiative est menée par l’Institut de Recherches Economiques et Fiscales (IREF) qui effectue depuis 2002 une veille économique et fiscale, indépendamment de tout parti ou organisation politique.

Nous rappelons que le 28 septembre 2023, de son côté, la FARSM a déposé un recours auprès du Conseil d’Etat demandant l’annulation du décret n° 2023-822 du 25 août 2023.

Majoration Taxe d’habitation pour les résidences secondaires

La réunion du conseil municipal a eu lieu le jeudi 28/09, comme annoncé dans la dernière Newsletter ce dernier a délibéré et pris position sur le niveau de majoration de la Taxe d’habitation sur les résidences secondaires:
+ 50% sur la part communale
Le vote a été entériné par les élus de la majorité et abstention des élus de l’opposition.   Notre action via le courrier adressé à chaque conseiller municipal, a peut être contribué à tempérer l’objectif qui était de 60% !   Nous resterons vigilent sur le bon usage de ce gain financier par la commune et l’affectation au but recherché : développer et améliorer le logement permanent   En effet, certaines communes prévoient d’autres usages, comme les Houches qui justifie la hausse (+60%) pour: « inciter les propriétaires à remettre sur le marché des biens non affectés à la résidence principale, ou à défaut augmenter les recettes de la ville pour financer le service public offert à la population »    

Résultat élections municipal

Dimanche 17 septembre, les habitants d’Arâches-la-Frasse étaient appelés aux urnes pour élire un nouveau conseil municipal après la démission de plus d’un tiers des élus. C’est la liste “Ouvrir les yeux” conduite par Alexandra Fourgeaud qui a remporté la faveur des électeurs avec 69,92 % des voix.
Alexandra Fourgeaud devance très largement la liste de la majorité sortante conduite par Gwenaël Ruau.
C’est un mini séisme dans la politique de la commune. Élue avec 69,92 % des suffrages exprimés. Alexandra Fourgeaud succède à Jean-Paul Constant pour les deux ans et demi de mandat restant.
La candidate de 39 ans le reconnaît, elle ne s’attendait pas à un tel écart : « Je n’avais pas fait de pronostics, du coup ça a été une très très grande surprise. C’est encourageant, parce qu’on avait besoin de cet élan collectif et d’une mobilisation au sein de la population, et c’est ce qui s’est passé. »
Avocate au barreau de Bonneville, l’ancienne conseillère municipale d’opposition est parvenue à renverser la majorité sortante. Sa liste rafle 16 des 19 postes de conseillers municipaux : une proportion strictement inverse à celle de la précédente mandature, et un résultat qui sonne comme un désaveu pour l’équipe du précédent maire.
« Je pense qu’il y a eu beaucoup de déception du mandat précèdent, analyse Alexandra Fourgeaud. Je pense que la population attendait vraiment une équipe dynamique, nouvelle. On craignait un peu sur les votes de la population plus âgée, et finalement on s’est rendu compte qu’ils étaient très favorables à ce qu’il y ait une équipe un peu plus jeune, nouvelle, qui prenne les rênes. »

Une participation proche de celle de 2020

Pour Alexandra Fourgeaud et Gwenaël Ruau, l’été n’a pas été de tout repos. Constitution des listes, planification de réunions, rédaction des programmes, fabrication de la propagande électorale, les deux candidats ont dû tout organiser à un rythme effréné. Avec un début de la campagne officielle fixé au 4 septembre, ils ne disposaient que d’un temps très limité pour faire connaître leurs idées aux électeurs. Un contexte particulier, d’autant que dans cette commune touristique où la saison estivale vient de s’achever, un grand nombre d’habitants sont en vacances à cette période de l’année.
Cela n’a pas empêché les électeurs de se déplacer en nombre pour désigner leurs 19 conseillers municipaux. Les demandes de procuration ont d’ailleurs représenté 6 à 7 % des inscrits, preuve de l’intérêt suscité par ce scrutin. La participation s’établit à 58,31 %, un taux relativement stable par rapport 2020, où 59,92 % des inscrits s’étaient rendus aux urnes, mais nettement inférieur à celui de 2014 (73,49 %). Ce chiffre reste toutefois très nettement supérieur à la moyenne du pays : le second tour des municipales, en 2020, n’avait enregistré 41,6 % de participation à l’échelle nationale.
L’ensemble des élus se réuniront ce vendredi 22 septembre pour désigner le premier magistrat de la commune et ses adjoints. Alexandra Fourgeaud souhaite s’atteler au plus vite à la constitution des commissions. « On a souhaité mettre en place des commissions élargies pour faire participer la population, ceux qui ont un intérêt particulier pour certains sujets de réflexion, une expertise, des connaissances, voire l’historique des dossiers », précise-t-elle.
Autre sujet sur le feu, la majoration de la taxe d’habitation sur les résidences secondaires, annoncée par la candidate durant sa campagne. « Si on souhaite l’appliquer à partir de 2024, il faut qu’on la vote avant le 1er octobre. Mais il faut qu’on soit déjà en place et qu’on en discute sérieusement. » Le timing s’annonce serré.
Alexandra Fourgeaud aura aussi la lourde tâche de recréer du lien et d’apaiser le débat après des mois de fortes tensions au sein de la commune. Elle dispose là de deux ans et demi pour faire ses preuves.

Elections municipale

Election Municipale   Comme vous le savez les électeurs des Carroz sont appelés à voter le 17/09/2023 suite à la démission d’une partie du conseil municipal.   2 listes sont en lices :   Liste « Ouvrir les yeux » conduite par Alexandra Fourgeaud (ancienne conseillère municipal d’opposition)   Liste « Avançons » conduite par Gwenaël Ruau (1er adjoint sortant)   Dimanche 17 septembre, c’est le premier et seul tour de l’élection municipale partielle qui doit renouveler la totalité de notre conseil municipal (19 sièges à pourvoir). Il s’agit d’élire – ou de réélire – pour 2 ans et demi nos conseillers municipaux, maire et maires adjoints (ainsi que deux nouveaux conseillers communautaires et un suppléant).   Des réunions publiques vont se tenir dans la quinzaine qui vient, vous trouverez toutes les informations sur les sites ou plaquettes des équipes en cliquant sur les liens ci-dessous:
Liste « Ouvrir les yeux » Alexandra Fourgeaud
Liste « Avançons » Gwenaël Ruau

Election municipal

Arâches-la-Frasse, stations des Carroz et de Flaine

[ÉLECTION MUNICIPALE 2023] 🗳🇫🇷

Dimanche 17 septembre, c’est le premier et seul tour de l’élection municipale partielle qui doit renouveler la totalité de notre conseil municipal (19 sièges à pourvoir). Il s’agit d’élire – ou de réélire – pour 2 ans et demi nos conseillers municipaux, maire et maires adjoints (ainsi que deux nouveaux conseillers communautaires et un suppléant).

▶ La préfecture de Haute-Savoie a enregistré et validé l’inscription de deux listes (arrêté préfectoral n° SPB/2023- 0030 du 1er septembre 2023) dont l’ordre est le suivant :

1 / Liste « Ouvrir les yeux » conduite par Madame Alexandra FOURGEAUD

2 / Liste « Avançons » conduite par Monsieur Gwenaël RUAU

▶ Pour en savoir plus, l’arrêté préfectoral est en ligne ici : https://www.aracheslafrasse.fr/?attachment_id=7506

Salon Renov Montagne

Toussaint 2022 Nouvelle édition du Salon Renov Montagne inauguré Mr le Maire Jean-Paul Constant et en présence de Mr Le Maire de Cluses et président de La ComCom Arves et Montagne Mr Jean-Philippe Mas.

Hommage à Marc Iochum

Il y a presque un an, Marc Iochum nous quittait. Un hommage a été rendu par la municipalité et tous les Carroziens. Vous trouverez plus d’informations ici

Le Brame du Cerf à Vernant.


À l’écoute du brame du cerf : un spectacle naturel et sauvage aux Carroz d’Arâches

À l’écoute du brame du cerf : un spectacle naturel et sauvage aux Carroz d’Arâches

La Fédération des chasseurs de Haute-Savoie, avec l’appui de trois sociétés de chasse du département, a organisé plusieurs soirées aux Carroz, à Praz-sur-Arly et dans le massif du Semnoz pour partir à l’écoute du brame du cerf.

En haut de la combe de Vernant, les participants à la sortie se sont retrouvés au-dessus d’une mer de nuages et des animaux

Continuer la lecture de « Le Brame du Cerf à Vernant. »

Élections départementales : les projets d’ascenseurs valléens font débat en Haute-Savoie (source France Bleu)

Élections départementales : les projets d’ascenseurs valléens font débat en Haute-Savoie

Ce dimanche 20 juin se déroulera le premier tour des élections départementales. En Haute-Savoie, le Conseil départemental, compétent en matière de transports, porte notamment le projet Funiflaine : un ascenseur valléen à 88 millions d’euros, qui suscite certaines critiques.

Continuer la lecture de « Élections départementales : les projets d’ascenseurs valléens font débat en Haute-Savoie (source France Bleu) »

Funiflaine (source le Messager 30/03/21)

Magland / Flaine : grande avancée pour Funiflaine avec le nom du concessionnaire dévoilé

Lundi 29 mars, le syndicat mixte Funiflaine a dévoilé le nom du concessionnaire du futur ascenseur valléen qui doit relier Magland à Flaine. Surprise, il s’agit d’un regroupement de trois sociétés.

D’une longueur de 5,5 km, il devrait permettre de relier Magland à Flaine en 20 minutes.

Tout d’abord attendu fin 2020, le nom du concessionnaire pour le futur Funiflaine a été repoussé de quelques mois. Le syndicat mixte Funiflaine a finalement choisi lundi 29 mars pour dévoiler le nom de celui qui aura la charge d’exploiter cette liaison filière entre Magland et Flaine.

Depuis lundi, nous connaissons le délégataire de la concession du futur Funiflaine.Depuis lundi, nous connaissons le délégataire de la concession du futur Funiflaine.

Qui est l’heureux élu comme délégataire Funiflaine ?

Le syndicat mixte s’est réuni en ce début de semaine, en présence de Jean-Paul Constant, maire d’Arâches-la-Frasse, Johann Ravailler, maire de Magland, Jean-Philippe Mas, président de la Communauté de communes, Cluses Arve & montagnes et de Martial Saddier, délégué de la région Auvergne Rhône-Alpes. Il a retenu le groupement Compagnie des Alpes – domaines skiables (mandataire) / Autoroutes et tunnel du Mont Blanc / POMA, comme délégataire de la concession mise en place « pour mener à bien le projet de liaison par câble entre la vallée de l’Arve et la station de Flaine », fait savoir un communiqué.

Quelle sera la mission de ce groupement ?

Au terme d’une consultation initiée en avril 2019, le comité syndical s’est entendu pour retenir ce groupement Compagnie des Alpes – Domaines Skiables (mandataire) / Autoroutes et Tunnel du Mont Blanc / POMA, comme délégataire de la concession créée pour le projet.

Il aura pour mission la conception, la construction, le financement, l’exploitation, l’entretien, la maintenance et le renouvellement de la liaison en transport par câble / ascenseur vallée, ainsi que les trois stations desservies et leurs aménagements connexes, à savoir les gares de Magland-Bellegarde (aval), Pierre carrée (intermédiaire) et Flaine (amont). Le coût de l’investissement lié à la concession est de 80 900 000 euros HT.

Quel financement?

Pour mener à bien l’opération Funiflaine, les concours publics ont été réunis selon la répartition suivante :

– Département 25 millions d’euros

– Région 20 millions d’euros

– État 4 millions d’euros

– Communauté de communes Cluses Arve & montagnes 4 millions d’euros

– Commune d’Arâches-la-Frasse 1,5 million d’euros

– Commune de Magland 1,5 million d’euros

Total des concours publics 56 millions d’euros

Fiable, rapide, en adéquation avec la géographie locale

Le projet Funiflaine est inscrit au contrat de plan Etat-Région sur proposition conjointe de Laurent Wauquiez et Christian Monteil. Il a pour ambition de proposer à tous un transport à l’année, fiable, rapide et en adéquation avec la géographie locale.

En cohérence avec le PPA2

Les membres du syndicat mixte Funiflaine rappellent : « Il s’inscrit en cohérence avec le Plan de protection de l’atmosphère de la vallée de l’Arve (PPA), avec l’objectif partagé de réduction de l’émission de particules fines. »

L’objectif d’un tel équipement est donc de désengorger les voies d’accès aux stations lors des saisons touristiques (été, hiver) tout en permettant aux habitants de disposer d’un transport à l’année en adéquation avec la géographie locale.

Flaine à 20 minutes de Magland

D’une longueur de 5,5 kilomètres, il franchira 1 360 mètres de dénivelé et permettra de relier en moins de 20 minutes la vallée de l’Arve à la station de Flaine. Les travaux sont envisagés pour 2023 dans la perspective d’une mise en service en 2025.

Le syndicat mixte

Le syndicat mixte Funiflaine est le maître d’ouvrage du projet. Il réunit le conseil départemental de la Haute-Savoie, la Communauté de communes Cluses, Arve & montagnes, les communes de Magland et d’Arâches-la-Frasse. Il a reçu le soutien de la région Auvergne Rhône-Alpes et de l’État.

Funiflaine, un projet de longue haleine

Avant d’arriver à ce choix de concessionnaire, Funiflaine a dû faire face à bien des obstacles. Et il ne fait toujours pas l’unanimité, que ce soit au sein des élus, à la Communauté de communes Cluses Arve et Montagnes, notamment, où les 4 millions d’euros de financement ont toujours du mal à passer pour certaines communes. De même, au niveau des habitants de la vallée qui ne voient pas tous l’utilité de ce projet pour eux, mais uniquement pour les touristes.

En 2019, une grande concertation publique a eu lieu.

Bilan des concertations

Trois grandes réunions publiques ont réuni 730 personnes, pour 5h30 de débats. 66 avis et questions ont été posés par courriel, 125 autres via le site internet du projet et six autres par courrier postal. Les registres d’expression ont reçu 37 contributions. Enfin, 48 personnes ont pu participer aux deux ateliers de concertation. Ainsi, sur les 235 avis exprimés, 156, soit 66 % se sont prononcés en faveur du projet et 79, soit 34 % se sont prononcés contre. 64 autres personnes avaient un avis non tranché.

Parmi les attentes et préoccupations, celles des habitants de Magland qui souhaitent que le projet participe au développement de la commune, tout en s’inquiétant sur le trafic que la gare de départ située à Bellegarde pourrait engendrer sur la commune. Quant à savoir si le site de Pierre Carrée est le mieux adapté pour recevoir une gare intermédiaire, là aussi les avis divergent. Beaucoup ont peur que le cadre naturel ne soit pas préservé.

Les Carroz : Comment survie notre station ?

Les remontées mécaniques restent désespérément fermées alors les stations s’adaptent. Mais il faut aussi défendre ses commerces comme les pharmacies ou son médecin qui ont moins d’activité.
Reportage dans la petite commune des Carroz d’Arraches de Jérémy Heintzmann et Romane Boudier, Public Sénat 2021.

Décès Marc Iochum

Nous apprenons la disparition de notre ancien maire. L’ARECAL présente toutes ses condoléances à sa famille et à ses proches. Marc Iochum avait toujours ouvert sa porte à notre association pour un dialogue permanent.Vous trouverez ci dessous le message communiqué par notre nouveau maire, Jean-Paul Constant.

Mes chers concitoyens,

Au nom des élus anciens et nouveaux et de l’ensemble de notre communauté, j’ai l’immense tristesse de vous annoncer le décès de notre ancien maire, Marc Iochum, des suites d’une longue maladie.

Marc avait consacré à notre commune 26 ans de sa vie, mobilisant toute son énergie, son intelligence et sa générosité au service de ce village qu’il avait chevillé au corps et qu’il a guidé dans son développement pour lui donner le visage que nous lui connaissons. Chacun a pu apprécier personnellement le niveau de son engagement et beaucoup d’entre nous ont eu la chance d’éprouver la chaleur de son amitié.

La commune salue avec une très grande émotion la mémoire de son ancien maire et témoigne, par mon intermédiaire, toute sa sollicitude et son soutien aux membres de sa famille et aux proches de Marc.

Votre maire, Jean-Paul Constant

Assemblée Générale 13/08/2020

Bonjour à Tous,

Lors de mon dernier message, nous entamions une période particulière, inconnue de tous et que chacun d’entre nous a vécu de manière très différente.

Nous espérons que vous avez tous traversé ce confinement sans difficulté pour vous-même, vos familles et amis.

On est passé de l’hiver à l’été avec une perspective de déplacement de 1km puis de 100km toujours bien accompagnés de son laisser-passer (et aux Carroz avec une contrainte altimétrique de + /- 100m)

Aux Carroz, le village était désert, avec un peu plus d’activités le mardi, jour du marché où quelques commerçants courageux déployaient leur étale pour les quelques confinés du village.

La saison d’été sera particulière, avec peut être une fréquentation plus soutenue à cause des restrictions vis-à-vis des déplacements à l’étranger.

Les équipes de l’office du tourisme et de la piscine mettent tout en œuvre pour nous accueillir dans le respect des règles de distanciation et sanitaire.

Notre traditionnelle Assemblée générale est prévue le 13 Août à la salle du Mont Favy (horaire à préciser)

A l’instant où je vous écris, je ne connais pas les consignes (masques, distanciation) et si nous pourrons organiser le diner.

Je vous confirme la présence de notre nouveau maire : Mr Jean Paul Constant et de quelques membres du conseil municipal.

Si vous avez des questions à poser merci de nous les faire parvenir en réponse à ce mail. Elles seront synthétisées et abordées lors de l’AG.

Pour faciliter la logistique et compte tenu des règles sanitaires à appliquer, vous trouverez ci-après un lien DOODLE pour mentionner votre présence à l’AG, au diner éventuel (merci de renseigner chaque participant).

https://doodle.com/poll/gpybh5yz4e8as9fz

Par ailleurs, je propose, dans la semaine du 15 août, une randonnée au départ des Carroz vers les Molliets en passant par le col de Cou, permettant à ceux qui le désir de nous rejoindre en voiture, vélo… où nous pourrons organiser un pique-nique barbecue. Date précisée dès que possible et fonction de la météo. De même merci de valider aussi votre présence dans le lien ci-dessous.

Pour toutes idées d’animations (foot, tennis, échecs…) ; grands jeux pour les enfants toutes les bonnes volontés sont les bienvenues.

De même, notre bureau a besoin de s’étoffer : Webmaster ; revue de presse ; animations …

En attendant de se retrouver aux Carroz, prenez soin de vous et respectez les gestes barrières.

ARECALement

Benoit Grison

Election Municipale « suite »

Hier soir a eu lieu l’élection de notre nouveau Maire, Mr Jean Paul Constant et de son équipe.

Il est à noter le vote à l’unanimité .

L’Arecal souhaite la bienvenue à cette nouvelle équipe et reste disponible pour des échanges constructifs pour la vie de notre station-village.

➡️ De gauche à droite : Alexandra Fourgeaud, Paul Voirin, Inès Navillod, Marjolaine Lévêque, Julien Délémontex (maire-adjoint), Gwenael Ruau, Anne-Marie Chavot, Yann Mathurin (maire-adjoint), Christophe Debaecker, Peter Jules, Aline Leseney (maire-adjointe), Noëlle Carlioz Egard, Valentine Chevrier, Rozenn Durand, Jean-Paul Constant (maire), Marie-Paule Bay (maire-adjointe), Anne-Sophie Le Pape, Frédéric Certain, Philippe Simonetti (maire-adjoint).

Nouveauté Site ARECAL

Vous trouverez dans l’espace « Membres » une nouvelle page: CARNET DU JOUR ou sont publiés les annonces qui nous sont adressés: Naissances; Décès; Mariage; Nouvelle Adhésion…

N’hésitez pas a nous faire parvenir vos annonces via l’adresse arecalassociation@gmail.com

Courrier de Mr M. Iochum

À Arâches-la-Frasse, le 2 janvier 2020,
Mes chers Concitoyens,
J’ai été fier d’être votre Maire pendant 25 années,
réparties en 4 mandats, grâce à la confiance
que vous m’avez renouvelée au travers
du suffrage universel, pour conduire les dossiers
socio-économiques de notre collectivité.
Au cours de chacun de mes 4 mandats, je me
suis toujours obligé d’amener à terme chacun
des grands projets nécessaires pour répondre
aux besoins sociaux et de notre industrie touristique.
D’un point de vue social, l’action en faveur de
l’éducation de nos enfants s’est traduite par la
belle réussite du regroupement scolaire au
Serveray. Les fermetures des écoles de la
Frasse et d’Arâches m’ont permis de faire réaliser
l’extension de l’actuelle école, la construction
du gymnase, du restaurant scolaire et de
toutes les annexes d’accompagnement de
l’enfant.
La vie sociale c’est aussi la gestion de l’eau et
de l’assainissement, et à ce sujet il a fallu être
réactif en prenant l’engagement auprès du
Préfet de construire deux stations de gestion
des eaux usées tant à Arâches qu’à Flaine.
C’est non sans mal que l’objectif a été atteint,
débloquant l’urbanisation qui avait été interdite
sur notre commune, et autorisant à nouveau
d’instruire les permis de construire.
Le social, c’est aussi toutes les actions menées
pour développer le milieu associatif.
Nous partions de loin, mais aujourd’hui nous
sommes arrivés à un niveau qualitatif exemplaire.
L’élément référent est bien évidemment celui
de la rencontre annuelle qu’est le forum des
associations réunissant de nombreuses disciplines
pour les grands et les petits. Cet événement
montre l’engagement quotidien et
indispensable de multiples bénévoles pour
faire vivre notre riche tissu associatif.
Ces associations se sont aussi développées
autour de ma volonté de nous doter au cours
de ces 25 ans de mandats de tous les équipements
nécessaires, avec notamment la construction
de la salle du Mont Favy et de celle du
Serveray dans lesquelles sont pratiquées une
multitude d’activités sportives ; sans oublier la
patinoire, le centre nautique, les courts de tennis,
le parcours de santé, les pistes de VTT,
salle de musculation et de cardio, etc.
Toutefois, il me reste l’amertume de n’avoir
pas pu livrer au cours de ce mandat les 34
logements sociaux en locatif aidé et en accession
à la propriété aidée. Ce retard est imputable
à certaines personnes qui ont décidé
d’utiliser des moyens de justice pour nuire à ce
projet, sans se préoccuper de l’urgence à aider
À Mesdames et Messieurs les habitants
d’Arâches-la-Frasse

2 / 4
les familles en attente de ces logements pour
a minima les maintenir dans notre commune,
les reconnaître dans leur besoin et ainsi offrir à
leurs enfants une équité d’éducation. Au final,
ces familles ont été meurtries et se sont vues
dans l’obligation de quitter notre commune.
En conséquence de quoi, je laisserai à votre
jugement les causes de la fermeture d’une
classe qui va conduire à la création de nombreuses
classes double niveaux, lors de la
rentrée scolaire, faute d’effectif suffisant.
C’est ensuite l’économie du tourisme, notre
« industrie », qui a contribué au développement
social au travers des emplois et de la richesse
créés. À ce titre, il me paraît indispensable de
revenir sur les évolutions dans ce domaine au
cours de mes 25 années de mandat.
Les projets que j’ai portés l’ont été autour du
ski, qui constitue comme je l’appelle régulièrement
notre « épine dorsale économique »,
structurée par la maîtrise de notre parc de
remontées mécaniques.
Lorsque je suis élu en 1989, je suis confronté à
un choix : maintenir ou non la société Soremac,
qui était alors démunie de fonds propre et incapable
d’investir. Deux options s’offraient à
moi, soit de donner raison à des repreneurs qui
nous proposaient l’achat de notre société au
franc symbolique pour l’intégrer dans une gestion
centralisée Grand Massif, soit d’essayer
de garder son indépendance en trouvant des
solutions financières novatrices.
J’ai opté pour la deuxième solution, et après
avoir validé un plan neige offensif, j’ai procédé
à une augmentation de capital permettant
d’intégrer au sein du conseil d’administration
des institutions financières, le tout encouragé
par l’État qui nous a accordé une aide financière
exceptionnelle. C’est ainsi qu’il a alors été
possible de sauver notre belle société Soremac
et de maintenir les emplois de nos salariés,
et d’en créer de nombreux autres.
Depuis 30 ans, notre société n’a fait que progresser.
Elle possède désormais des capitaux
permanents de plusieurs millions d’euros la
mettant ainsi à l’abri de toute crainte. Mais
surtout, la Soremac permet de continuer à
investir régulièrement pour l’avenir du domaine
skiable.
J’en profite pour honorer, sans les citer, tous
ceux et celles qui ont contribué à la réussite de
tous les projets portés par notre commune
avec la Soremac (construction des lacs, mise
en place du réseau de neige de culture, de
télésièges, des tapis neige, de la télécabine
nouvelle génération, travaux de modelage des
pistes, luge sur rail, etc.)
L’année 2003 aura indiscutablement marqué
mon engagement. Au cours des quatre années
qui l’ont précédé, j’ai travaillé avec tous les
services un dossier d’exception qui s’est traduit
par un arrêté préfectoral autorisant
l’extension de Flaine à concurrence de 72.000
m2 de SHON (soit l’équivalent de 6000 lits
touristiques), donnant ainsi à Flaine un second
souffle, une nouvelle économie et de très
nombreux emplois. C’est ce grand programme
de construction, qui va prochainement enfin se
terminer, qui permet aujourd’hui à Flaine de
connaître un taux de remplissage exceptionnel.
Au cours de ce dernier mandat, j’ai eu
l’occasion de procéder à l’inauguration de plusieurs
réalisations. Chacun de ces événements
était le résultat d’un travail sans relâche et
assidu de toute mon équipe à qui je souhaite
associer tous les services municipaux.
Je cite : un cabinet médical de très grande
qualité au service de la population, un télésiège
de dernière génération reliant Carroz
1500 à la tête des près de Saix, la luge sur rail,
l’ensemble du nouveau réseau de neige de
culture, le pumptrack dédié aux jeunes générations
(à noter que dans très peu de temps un
bowl leur sera offert, le temps de terminer la
construction), le nouveau centre des Carroz
(place, amphithéâtre, bâtiment Agora, marché
de Noël…) où il y fait bon vivre et qui donne une
image d’exception à notre station, mais aussi
l’extension des bâtiments des services techniques,
la nouvelle déchetterie récemment

3 / 4
mise en service, l’ancienne poste d’Arâches
réhabilitée au profit du Club des anciens et du
CCAS …
Malgré ces nombreuses réussites, ce dernier
mandat a été marqué par des attaques régulières
contre tous les grands projets : tracts
anonymes, propos acides sur les réseaux sociaux,
recours devant le tribunal administratif.
À chaque fois, certaines personnes et associations
politiques ont cherché à freiner l’avancée
de notre commune et surtout à l’appauvrir. Je
laisse à toutes ces personnes porter la responsabilité
des conséquences directes ou
indirectes de leur comportement. Pour ma
part, j’ai toujours mis en application une devise
que mon Père m’a enseignée et expliquée
lorsque j’étais adolescent … « l’ignorance est le
plus grand des mépris » … Cette devise m’a
servi à l’égard de ces personnes et j’ai pu continuer
en toute sérénité avec ma majorité à
rendre prospère notre belle commune.
Aujourd’hui, et encore plus demain,
l’intercommunalité est amenée à jouer un rôle
central dans la vie sociale et économique de
notre collectivité. Je me suis imposé pour que
nous soyons régulièrement écoutés autour de
la table du bureau communautaire, permettant
ainsi de préserver a minima nos acquis, mais
aussi d’être acteur à part entière dans la définition
et mise en application de l’intérêt communautaire.
Retenez deux points essentiels pour lesquels
je me suis totalement engagé, l’un a été
d’obtenir le maintien de la gestion de l’eau en
régie directe et d’éviter ainsi le transfert de
cette compétence, l’autre étant la conservation
de nos deux offices du tourisme des Carroz et
de Flaine qui devaient être transférés à la
communauté de communes. Ceci a pu être
empêché grâce à l’obtention par notre commune
du label « station de tourisme » après
l’instruction d’un dossier exigeant ayant permis
de nous voir remettre cette distinction par
l’État.
Je me dois bien évidemment de remercier
ceux et celles qui nous ont régulièrement accompagnés
lors de la préparation de tous nos
dossiers : M. Pierre Lambert Préfet, M. Bruno
Charlot sous-préfet et tous les services de
l’État associés, M. Christian Monteil Président
du Département, M. Georges Morand Conseiller
départemental, Mme Sylviane Noël Sénatrice,
MM. Loïc Hervé et Cyril Pellevat Sénateurs,
M. Xavier Roseren Député, M. Laurent
Wauquiez Président de la Région, M. Martial
Saddier Conseiller régional et Député, Mme
Rébecca Herbepin Commandante de Gendarmerie,
M. Thierry Chauvin Capitaine de Gendarmerie,
M. Nicolas d’Auzac Percepteur, M.
Pascal Blondel, Percepteur très récemment
parti en retraite.
Je souhaite particulièrement mettre en avant
l’amitié que nous avons liée avec la Bulgarie et
je remercie profondément M. l’Ambassadeur
Anguel Tcholako, d’avoir tissé ce lien d’amitié
entre son pays et notre commune, une place
d’honneur lui sera toujours réservée. Je souhaite
que nous puissions continuer et approfondir
les échanges culturels entre nos deux
peuples.
Je souhaite également rendre hommage à
mon ami Jean Claude Oudot, créateur et dirigeant
des Choeurs de France, dont la disparition
rapide m’a, comme vous, fortement affecté.
Je souhaite de tout coeur que nous puissions
continuer à l’honorer par l’accueil chaque
année de ses 450 choristes, qui par leurs
chants, nous amènent joie et bonheur.
Dans mes remerciements, je donne une place
importante à tous nos pompiers qui par leur
volontariat assurent au quotidien notre sécurité.
J’encourage les jeunes générations à rejoindre
cette belle unité d’hommes et de
femmes de qualité. Et dans un domaine totalement
différent, je me dois aussi d’honorer et
dire merci à tous les musiciens et à leur chef
de notre très belle harmonie municipale.

4 / 4
Je pourrais davantage compléter mon courrier
tant ces 25 ans de Mairie m’ont fait vivre de
multiples dossiers et moments de fierté à être
votre représentant dans un engagement quotidien.
Vous aurez donc compris qu’au cours du mois
de mars prochain et après les élections, je
mettrai fin à mon mandat de Maire n’étant pas
candidat pour briguer un 5ème mandat.
Il est de mon devoir de laisser la place à une
nouvelle génération que vous choisirez en
toute sérénité et après avoir pris connaissance
des programmes électoraux qui vous seront
proposés. En toute démocratie, j’invite donc les
listes constituées à se déclarer le moment
venu et je vous engage à partager avec chaque
liste et leur leader la présentation de leur programme
électoral.
J’ambitionne en effet d’autres projets personnels
et je souhaite aussi consacrer beaucoup
de temps à mon épouse et mes enfants sans
oublier bien évidemment une de mes passions,
la voile.
Aussi, le présent courrier remplace la traditionnelle
cérémonie des voeux du Maire, initialement
prévue le 8 janvier prochain, et qui
n’aura pas lieu cette année.
Je vous souhaite à toutes et à tous une excellente
année 2020, que la santé accompagne
chacun d’entre vous et vos familles. Je vous
souhaite pleine réussite en tout et j’aurai toujours
plaisir à vous retrouver dans toutes les
circonstances de vie au sein de notre belle
commune.
Très fier de vous avoir servi durant 25 ans et
fier d’avoir régulièrement porté l’écharpe tricolore
pour porter notre Commune à un niveau
de grande qualité, je terminerai ce courrier non
pas par notre slogan « tous unis pour réussir »
mais par :
« TOUS ENSEMBLE NOUS AVONS RÉUSSI »
Votre Maire
Marc IOCHUM

PV de l’AG du 09/08/2023

    

L’Assemblée Générale a démarré à 18h15.

Intervention du Président, Benoit Grison

Benoit Grison est revenu rapidement sur le pique-nique de l’Association qui a eu lieu le matin. Barbecue et rosé. Ambiance sympathique et conviviale.

Présentation des membres de l’Association et de la nouvelle arrivée, Annick MARTIN

Benoit Grison a rappelé que l’ARECAL recrutait et était en recherche de nouvelles idées d’activités, animations, etc.

  • Rapport moral

Benoit Grison est revenu, outre le barbecue du jour, sur les précédents évènements qui se sont tenus depuis la dernière AG d’août 2022 : pot à Noël, barbecue du 09/08/23, AG et diffusion de la newsletter. Benoit a ensuite demandé aux nouveaux adhérents de se lever.

Une question a ensuite été posée sur les contacts entre le Président et la municipalité. Benoit Grison a répondu que les relations étaient très bonnes, tant avec la Mairie que l’Office du Tourisme.

Malgré la connotation « résidents secondaires », l’Association est perçue positivement.

0 vote contre

0 abstention

Le rapport moral est voté à l’unanimité.

  • Rapport financier

L’Association comprend 135 adhérents, nombre en progression après la chute lors du COVID.

Les enfants des adhérents peuvent également recevoir la newsletter. Ne pas hésiter à communiquer les adresses mail.

Les cotisations reçues représentent la somme de 2 030€.

Les charges de l’Association sont les suivantes :

  • Abonnements à la Presse : Dauphiné + Messager.
  • Cotisations versées à la Fédération des Associations de Résidents des Stations de Montagne (FARSM).
  • Frais des AG et des pots de Noël.
  • Frais bancaires : dispute actuelle avec le CIC pour facturation abusive de frais (15€/mois)
  • Liquidités : sur le compte courant : 5 991,10€ et sur le compte sur livret : 13 202,39€ soit un total de 19 193,49€.

L’Association disposant d’une trésorerie élevée, les idées de manifestations sont les bienvenues.

Ex. Critérium de la Neige

En l’absence de questions, de vote contre et d’abstention, le rapport financier est voté à l’unanimité.

  • Site internet

Outil certes un peu lourd mais permettant toutefois de bénéficier d’une communication instantanée. Peut-être étendre la communication à Instagram.

Intervention de Monsieur le Maire, Jean-Paul Constant, à 18h50

  • Prochaines élections municipales

Monsieur Le Maire a débuté son allocution en rappelant qu’une partie du Conseil Municipal (tous les membres de l’opposition + deux autres membres pour motif professionnel) avait démissionné en juin, entrainant de fait la tenue de nouvelles élections puisque l’ensemble des démissionnaires représentaient +1/3 des membres du Conseil Municipal.  

Monsieur Le Maire a rappelé les circonstances de la démission de la plupart des membres du Conseil Municipal : désaccord portant sur l’entrée de la Compagnie des Alpes (déjà propriétaire de 4 stations du Grand Massif) à hauteur de 20% dans le capital de la SOREMAC pour la somme de 2 m€.

Monsieur Le Maire a précisé qu’il ne souhaitait pas se représenter pour un nouveau mandat lors des élections municipales des 17 et 24 septembre prochain. Jean-Paul Constant restera Maire jusqu’au 30 septembre 2023. Un communiqué officiel dans ce sens a été publié sur le site de la Mairie ainsi que sur Facebook. Il n’a pas souhaité s’éterniser sur le sujet et a préféré évoquer les projets en cours ainsi que le bilan des 3,5 années du mandat. Le retour à l’équilibre des finances de la Mairie faisant partie de son bilan.

Monsieur Le Maire a rappelé que sa stratégie avait privilégié l’association avec la Compagnie des Alpes afin de réduire le risque financier auquel la Commune serait exposée en cas de défaillance de la SOREMAC. Il a regretté qu’ une partie de la collectivité vive dans le passé. La Compagnie des Alpes a retiré son offre. Monsieur Le Maire a préféré capituler devant les menaces qu’il a notamment reçues.

Les inscriptions sur les  listes électorales seront closes le 11 août au soir.

 Quant aux candidats, le slistes  être déposées en préfecture avant fin août. Le Maire sortant soutiendra la liste de son équipe.

Monsieur Le Maire a rappelé certains chiffres :

  • 1 400 électeurs dans la Commune avec un budget qui correspond à plus de 3 500 habitants.
  • 19 conseillers doivent se présenter sur chaque liste.

 La Délégation de Service Public (DSP) va repartir pour six ans.

Monsieur Le Maire a répondu à une question portant sur la hausse exorbitante des tarifs des remontées mécaniques à la saison 2023/2024 : +21% pour les forfaits saison et +11% pour les forfaits journaliers. Même si la Mairie trouve cette hausse très élevée, il n’est toutefois pas possible d’intervenir sur la politique tarifaire du délégataire, la Compagnie des Alpes.

Si le Conseil Municipal venait à refuser pareille hausse, la différence devrait être prise en charge par la Mairie, donc le contribuable.

Monsieur Le Maire préconise de ne pas faire fuir les investisseurs privés.

  • Projets en cours

Depuis 40 ans la Commune vit de l’économie du ski. Compte tenu du réchauffement climatique, il faut continuer à diversifier l’offre touristique en été comme en hiver. La tyrolienne fait partie de ces projets de diversification soutenus par la Commune. Projet abandonné devant l’hostilité de certains.

Le télésiège de Gron va être remplacé par un plus récent acquis d’occasion.

L’enneigement par neige de culture passera par l’extension du lac de Vernant. Projet là encore très controversé.

Monsieur Le Maire a rappelé que Marc Iochum avait été précurseur en la matière et que grâce à ses choix il y a vingt-cinq ans le domaine skiable avait pu être préservé.

Reconfiguration des zones débutants : la pratique du ski est en recul de 10% d’où la volonté de faire adhérer les plus jeunes en proposant notamment des forfaits gratuits jusqu’à 8 ans.

Plan Local d’Urbanisme : travail titanesque mené depuis 5 ans pour la remise à plat du PLU. Il permet de tracer l’aménagement du territoire pour les 20 prochaines années. Le PLU a été conçu selon les axes suivants :

  1. Axe écologique

80 hectares de terrains constructibles vont être déclassés. Les zones naturelles et agricoles ont été privilégiées. Gros travail également sur la discontinuité des terrains.

  • Axe habitation permanente 

Des zones pour l’habitant permanent vont être activées. Projet de logements sociaux à côté de la crèche. Projet de logements pour les saisonniers à la Croix des 7 Frères.

Le PLU va être transmis à la Préfecture pour validation.

En réponse à la remarque de Benoit Grison sur la fermeture du Restaurant K en été, Monsieur Le Maire a rappelé que s’agissant d’une activité privée, la Mairie ne pouvait intervenir.

Les adhérents ont remonté le problème de la fermeture anticipée de la station les deux dernières semaines de Pâques malgré un enneigement de qualité.

Un projet de zone artisanale près de la station d’épuration va voir le jour en 2025.

La taxe sur les résidences secondaires sera votée par la nouvelle équipe municipale avant le 30 octobre 2023. Il est vraiment dommageable que cette taxe soit votée principalement par des résidents permanents alors que ceux-ci disposent des équipements financés en grand partie par le tourisme, donc les personnes qui occupent ces résidences secondaires !

La problématique des navettes gratuites a été évoquée en réponse à la question d’une personne habitant dans le quartier des Grangettes.

Il n’est pas certain que la gratuité des navettes puisse être maintenue compte tenu du coût de plus en plus élevé supporté par la Mairie.

Note de conclusion du Président.

La séance est levée à 19h50.

*